troOn, créateur internet à Lille
Le véritable créateur de sites internet
depuis l'An 2000
Jeudi Veggie La campagne Jeudi Veggie, animée par l’Association végétarienne de France et L214, encourage à manger végétarien un jour par semaine. J’ai réalisé la (...)
- La plus petite galerie du monde (OU PRESQUE) Depuis octobre 1995, la plus petite galerie du monde (OU PRESQUE) est une galerie d’art à Roubaix pas tout à fait comme les autres. Le principe : (...)
Mazurié artiste plasticienne Un site riche en couleurs pour une artiste bretonne qui monte. J’ai réalisé la charte graphique en m’inspirant de son oeuvre, des teintes vives en (...)
Ales2013 Un site événementiel commandé par le CRAC Europe pour la grande manifestation anticorrida qu’il organise au mois de mai. Je me suis chargé de toute (...)
France Moyen-Orient L’actualité économique du Moyen Orient en français, c’est ce que propose ce site internet qui est alimenté régulièrement depuis plus de dix ans et qui (...)
FLAC | Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas Je m’occupe du site de la "Fédératon des Luttes pour l’Abolition des Corridas", un wordpress, sur lequel je suis en charge de la maintenance (...)
Ambassade des Pigeons Un site internet en pages statiques que j’ai récupéré dans un état calamiteux, j’ai nettoyé le code, réorganisé les contenus, simplifié la mise en page. (...)
David Allemand, Photographe de nature Abandonné par son ancien webmestre, impuissant face à sa page web infestée par un malware qui y avait établi son nid, David Allemand m’a trouvé grâce (...)
Le camion végétarien Conception graphique et technique du site de Bruno, végétalien itinérant, qui propose ses services de traiteur partout en France, faisant découvrir (...)
Roumics Rencontres OUvertes du Multimédia et de l’Internet Citoyen et Solidaire
Accueil > La foire du troOn >  Militer c’est bon pour la santé
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille
  • Imprimer le texte
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur twitter
  • Recommander cet article
    Recommander cette page

Militer c’est bon pour la santé

31 octobre 2009

Mangez bougez… militez ! Etre végétarien dans son coin c’est bien, mais attention à l’encroutement ! On a tôt fait, quand le cap du végétalisme n’est pas encore atteint, de s’empiffrer de fromages sans présure et d’omelettes aux oeufs d’élevage en plein air. Et je ne parle pas de la perte de nos instincts de chasseur. Nous qui ne devons plus courir bien loin pour capturer la patate ou la laitue dont nous ferons notre repas. Gare à l’embonpoint !

Un peu d’exercice militant peut y remédier. On a souvent l’impression, nous les végétariens, qu’il suffit de suivre consciencieusement la règle des cinq fruits cinq légumes par jour pour entretenir un corps svelte et vigoureux. Mais non, il faut chercher plus loin. A travers l’histoire, différentes solutions ont été testées. La carotte attachée à un bâton, lui même fixé au corps du végétarien, de telle manière qu’il ne puisse l’atteindre et s’épuise à force de courir derrière elle toute la journée, est certainement l’exemple le plus typique. Ce fut aussi la cause d’un surpeuplement inutile de nos asiles psychiatriques. De nombreux chercheurs à la raison boiteuse ont ainsi conduit des expérimentations similaires, cependant aucune n’a produit de résultats satisfaisants. Aucune, sauf une.

Et c’est de cela que je vais maintenant vous entretenir.

Le militantisme est une activité qui ne connait pas de saison. Militer peut ainsi se pratiquer qu’il pleuve, qu’il vente ou sous un soleil brûlant. C’est aussi un exercice physique complet. Les jambes sont mises à contribution à chaque déplacement qui mène vers un nouveau passant. Les bras et le dos sont sollicités afin de transporter le matériel qui sera nécessaire au stand ou à l’action du jour. Les mains tendront les tracts et les pétitions. J’ai d’ailleurs une petite pensée émue pour chacun des doigts contenus dans l’appendice préhensile de l’être humain à caractère militant, pour ce geste régulier de pince ouverte puis fermée reproduit à chaque nouveau dépliant offert. Les yeux aussi sont en mouvement constant afin de repérer la proie, de détecter l’innocente victime qui ignore encore pour l’instant la manière dont les hommes, nos chers congénères, se permettent encore aujourd’hui de traiter les animaux, nos respectables colocataires. La bouche, elle, est figée dans un sourire grandiose, simple mais en même temps grave. Car il faut savoir les apater nos fidèles contemporains, représentants d’une espèce humaine intelligente et fière, qu’un simple rictus ou une mise en scène aguicheuse attirent.

A cela il faut ajouter quelques gestes de gymnastique, ma foi, assez classiques. Quelques génuflexions pour attraper la dernière pétition qui s’est glissée par mégarde dans la caisse de rangement. Quelques épreuves de course à pied pour récupérer les feuillets que le vent s’est amusé à répandre autour de la tonnelle. La boxe, ou tout autre art du combat, s’invite parfois aussi dans notre exercice d’épanouissement corporel lorsque, en face de nous, un individu a décidé, à la suite certainement d’une longue réflexion personnelle qu’il faut respecter en tant que telle, que la non-violence n’était pas la réponse à tous nos maux.

Evidemment, je mets ici de côté, tout l’apport de musculation spirituelle engendrée par une pratique régulière du militantisme, que j’aborderai prochainement.

Il me faut insister, peut-être lourdement, mais je ne crois pas m’éloigner de la vérité en affirmant que le corps d’un végétarien ne sera épanoui que par la pratique régulière du militantisme.

Essayer c’est l’adopter !


Réagissez

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->adresse lien] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.