troOn, créateur internet à Lille
Le véritable créateur de sites internet
depuis l'An 2000
Jeudi Veggie La campagne Jeudi Veggie, animée par l’Association végétarienne de France et L214, encourage à manger végétarien un jour par semaine. J’ai réalisé la (...)
- La plus petite galerie du monde (OU PRESQUE) Depuis octobre 1995, la plus petite galerie du monde (OU PRESQUE) est une galerie d’art à Roubaix pas tout à fait comme les autres. Le principe : (...)
Mazurié artiste plasticienne Un site riche en couleurs pour une artiste bretonne qui monte. J’ai réalisé la charte graphique en m’inspirant de son oeuvre, des teintes vives en (...)
Ales2013 Un site événementiel commandé par le CRAC Europe pour la grande manifestation anticorrida qu’il organise au mois de mai. Je me suis chargé de toute (...)
France Moyen-Orient L’actualité économique du Moyen Orient en français, c’est ce que propose ce site internet qui est alimenté régulièrement depuis plus de dix ans et qui (...)
FLAC | Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas Je m’occupe du site de la "Fédératon des Luttes pour l’Abolition des Corridas", un wordpress, sur lequel je suis en charge de la maintenance (...)
Ambassade des Pigeons Un site internet en pages statiques que j’ai récupéré dans un état calamiteux, j’ai nettoyé le code, réorganisé les contenus, simplifié la mise en page. (...)
David Allemand, Photographe de nature Abandonné par son ancien webmestre, impuissant face à sa page web infestée par un malware qui y avait établi son nid, David Allemand m’a trouvé grâce (...)
Le camion végétarien Conception graphique et technique du site de Bruno, végétalien itinérant, qui propose ses services de traiteur partout en France, faisant découvrir (...)
Roumics Rencontres OUvertes du Multimédia et de l’Internet Citoyen et Solidaire
Accueil > La foire du troOn >  La naissance est un vilain défaut
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille
  • Imprimer le texte
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur twitter
  • Recommander cet article
    Recommander cette page

La naissance est un vilain défaut

7 avril 2010

La nature est la pire usine spéciste. C’est à la chaîne qu’elle éteint des espèces, place tout en haut les prédateurs, les autres ne servant qu’à les nourrir. L’homme n’a rien inventé, la discrimination existait bien avant lui. Pis, elle bâtit des frontières infranchissables entre les espèces. Et moi, si je voulais mettre au monde un chien ? Et je passe sur cette aberration sexiste qui empêche la moitié des individus à accéder aux joies de la procréation !

Et c’est à cette grande cruelle que l’on désire se conformer ? « Avoir des enfants, c’est normal, c’est naturel ». Un jour, il faudra m’expliquer ce qu’on cache derrière le vocable naturel, ca m’a toujours dépassé. Tout ce qui existe n’est-il pas naturel ? Dans ce cas le meurtre et l’inceste sont aussi des faits naturels, non ? Et pourtant il reste toujours une masse grouillante qui veut faire comme papa maman : fabriquer un bébé.

Comment on fait les bébés ?

Je ne suis pas expert en la matière, il y a des bouquins pour cela, je vous invite à les consulter.

Pourquoi on fait des bébés ?

Pour de mauvaises raisons, n’en démordons pas. Je vous épargne la sempiternelle question de la surpopulation humaine dont tout le monde s’inquiète et à laquelle chacun reporte la responsabilité sur le voisin. Passons…

Toute notre vie, on nous bassine des avantages de notre conscience supérieure d’être humain. On sait qu’on va mourir ! Paraît que ca nous rend plus forts que tous les animaux réunis ; moi ca me fait juste flipper. Pourquoi mettre au monde, dans des conditions aussi insalubres, de nouveaux êtres vivants ? Par compassion pour les vers qui finiront par s’en nourrir ? Et comment reprocher à ces futurs cadavres une légitime rancœur – fonds de commerce des psy-machins – envers des parents qui les ont jeté dans une existence bourrée de souffrances et d’injustices ? Si un scientifique éleve des souris pour les enfermer dans une cage qu’il inonde petit à petit, on trouve cela affreux, pourtant on continue à engendrer à tout va.

Et il est encore loin le temps où on aura la politesse de demander au charmant bambin s’il désire exister, au lieu de quoi on l’enferme dans le noir pendant neuf mois avant de l’arracher violemment de la tanière où il avait ses habitudes pour le balancer dans une lumière aveuglante et dans un vacarme assourdissant. Ca vous étonne qu’un bébé commence sa vie en pleurant ?


Réagissez

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->adresse lien] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.